Forum du groupe Whovian Facebook Les enfants du temps
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 un histoire pour la route : Odd Ood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laure338
Porteur de Fez
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Vendée

MessageSujet: un histoire pour la route : Odd Ood    Mer 16 Oct - 4:39

bonjour, j'ai eu l'idée de faire une histoire qui pourrait être un épisode .le titre est Odd OOd
les personnages sont : le 11e Doctor et Amy pond (donc saison 5 avant que Rory ne vienne a bord)
je n'ai que 14 ans donc j'accepte les critiques (je pense qu'elles seront nombreuses)
dites moi si sa vous intéresse et si ça vous intéresse je le met et vous me direz ce que vous en pensez
merci d'avance Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Shan In XYZ
Big Bad Wolf
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 42
Localisation : Pays Arverne

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Mer 30 Oct - 15:36

Hello Laure, contente de voir qu'il y a d'autres auteurs amateurs parmi nous, ne soit pas déçue par le manque de réponse car le forum est un peu déserté en ce moment, ils ont tous dû se faire dalek1 

Moi, je serais très heureuse de lire ton oeuvre Very Happy

Je peux aussi te dire que "les enfants du temps" sont aussi sur facebook et qu'ils ont un magazine où les fanfictions des fans sont publiées, donc si ça t'intéresse Wink
Revenir en haut Aller en bas
laure338
Porteur de Fez
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Jeu 31 Oct - 8:57

ok merci je le met le plus tot possible =)

_________________


                                           My Doctors <3
Revenir en haut Aller en bas
laure338
Porteur de Fez
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Jeu 31 Oct - 10:03

oui je pense aussi que les daleks sont passer par là car il n'y a pas eu de nouveaux messages depuis 1 bon mois voire plus dalek5

_________________


                                           My Doctors <3
Revenir en haut Aller en bas
laure338
Porteur de Fez
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Ven 1 Nov - 13:36

titre : Odd Ood

Personnages : 11th doctor et Amy Pond


   Dans le calme plat et harmonieux de l'univers, a 300 années lumières de la Cascade de Méduse, une étrange cabine bleue flotte doucement dans l'espace. Le Docteur, toujours en train de fignoler sa machine, fait tomber son fez qu'il avait acheté dans une boutique de chapeaux en l'an 4361 sur Terre. Amy, qui revenait de sa chambre après une bonne nuit de sommeil, le ramassa :
 "- Docteur, vous ne dormez jamais ?
 -Vous les humains vous dormez tout le temps, vous ne vous rendez pas compte du temps que vous perdez, la vie est courte !
Il fit le tour de la console avant de descendre dessous. Amy s'approcha et pris la barrière entre ses mains avant de baisser la tête pour regarder le Docteur sous ses pieds .
 - Parlez pour vous, vous avez quel age, déjà ?
 - 982 ans .
Tout en parlant, il remonta et baissa un levier. Amy posa le fez sur la console. Le TARDIS émit un bruit étrange avant de se poser.
 - Nous y voilà !
 - Où on est ?
 - Ah ah, tu verras bien!
 - Docteur, j'ai même pas déjeuné!
 - Tu mangeras plus tard.
Amy voulut protester mais le Docteur avait déjà disparu par la porte. Elle se répondit à elle-même :
 - Mais bien sûr, Amy, nous allons nous trouver un café pour se remplir le ventre !
Elle s’apprêtait à le suivre quand il revint si brusquement qu'elle poussa un cri.
 - Mais qu'est-ce que tu attends? C'est une planète nouvelle pour toi et tu ... traine les pieds. Il sortit. Amy prit sa suite. Le Docteur respira un bon coup et ajusta son nœud papillon.
 - Où est mon fez, Amy?
 - Il est dans le TARDIS.
 - Bon , peu importe, allez viens !
Le Docteur se mit à courir.
 - Docteur ! l'appela-t-elle d'un air désespéré. Elle ne le voyait même plus.
 - Rho, je déteste quand il fait ça ! Râle-t-elle .
Elle leva les yeux vers le ciel et vit quelques nuages gris avant de remarquer le paysage : de l'herbe verte-bleue s'étendait jusqu'aux collines de pierres. Elle ne voyait pas plus loin. Elle vit alors le Docteur en train d'inspecter les lieux avec son tournevis sonique. Elle pressa le pas.
 - Docteur on ferait mieux d'y aller, il va pleuvoir.
 - N 'importe quoi, je nous ai emmenés sur une planète où il y a tout le temps du soleil, les habitants d'ici sont allergiques à la pluie. l’atmosphère ressemble à celui de la Terre, mais pas tout à fait.
 - Ça ne me dit pas où on est.
 - Mais si, c'est la planète Vacances !
 - J'avais pas remarquer. Où est la plage? il y a  toujours une plage pour les vacances.
 - C'est étonnant, dans mes souvenirs c'était joyeux, il y avait des gens partout.
 - Que s'est-il passé ?
 - Aucune idée, allons voir plus loin.
Ils marchèrent quelques mètres, et le Docteur, inquiet, lécha son doigt avant de le lever. Puis, sans crier gare, il s'agenouilla et renifla le sol.
 - Docteur, regardez là-bas, on dirait quelqu'un !
Le Docteur ne l'avait pas entendue. Il se releva.
 - Intéressant, c'est comme si ... commença-t-il avant de se passer la main dans les cheveux.
 - Docteur ! Insista Amy.
 - Comme si ...
Il était en pleine réflexion.
 - C'est la planète Vacances et il n'y a pas de plage. murmura-t-il. Amy, on va au TARDIS !
Il rangea son tournevis dans la poche intérieure de sa veste et tourna les talons. Amy tourna la tête vers la silhouette qu'elle avait vue mais elle avait disparue. Elle recula vers le TARDIS et percuta le Docteur.
 - Désolé..
 - Amy, sa va ?
 - Oui, oui, articula-t-elle, hésitante. J'avais crut ... mais c'est pas important.
 - Bon, alors on y va.
Ils rentrèrent dans le TARDIS. Amy s'assit sur le siège tandis que le Docteur regarda le scanner.
 - Amy, il y a quelque chose qui cloche, tu n'as rien remarqué de bizarre ?
 - Non, a part qu'on est sur une planète déserte qui s'appelle Vacances pour les vacances et que je n'ai pas mangé ce matin.
 - Non, on est pas en vacances.
Le Docteur tourna un bouton et regarda son scanner.
 - Geronimo? dit-il soudain.
Et il sortit. Amy le suivi. A peine avait-ils mis le pied dehors que la pluie commença à tomber.
 - Ah ! dit le Docteur avec l'air du "je le savais".
 - Quoi ? je croyait qu'il ne pleuvait jamais ici !
 - Je le croyait aussi, jusqu'à ce que je remarque ça.
Il tendit le doigt vers la silhouette qu'Amy avait vue.
 - Hé, je l'ai déjà vu !
Le Docteur se tourna vers elle le regard plein de reproches.
 - Pourquoi tu n'as rien dit? Je t'ai demandé si tu avais vu quelque chose de bizarre et tu nas fait que tu plaindre !
 - C'est qui ? demanda Amy.
 - Lui, je ne sais pas, mais je sais où on est.
 - C'est la planète Vacances, vous l'avez dit !
 - Oui, je l'ai dit, mais nous n'y sommes pas. On est sur sa planète jumelle. C'est légèrement différent.
 - Et vous le savez comment, en regardant un inconnu ?
 - Oui et non. Je le sais parce qu'il pleut et avec les paramètres du sol. Mais lui, normalement il n'a rien a faire ici. Son espèce a sa propre planète et il n'ont pas de vaisseaux. D’ailleurs c'est une magnifique planète, j'y suis allé plusieurs fois.
 - Mais si elles sont jumelles, elles sont pareilles !
 - Elles étaient pareilles, mais les Sontariens ont voulut en faire une planète pour clones. Ils n'ont pas réussi et on abimés cette planète.
 - Et vous ne l'avez pas sauvée ?
 - Je ne peut pas être partout ! Mais quand ils avaient essayés avec la Terre, j'avais fait échoués leurs plans.
 - C'est quoi des Sontariens ?
 - C'est trop long a expliquer. je te le dirai plus tard. Et ne pose plus de questions stupides pour le moment.
Il se tourna et leva la main..
 - Bonjour, je suis le Docteur ! dit-il en s'adressant a la silhouette, qui s'approcha.
Une fois qu'il fut tout près, Amy plissa les yeux.
 - C'est quoi ... ça ?
 - Ne soit pas impolie, c'est un ood !
Il s'adressait maintenant au ood.
 - Que faites-vous ici ? Votre planète se porte a merveilles! J'y suis allé récemment, c'était dans une autre vie.
 - Nous nous sommes échoués.
 - Hein, comment ça ?
D'autres oods commençaient a arriver derrière le ood .
 - Nous nous sommes échoués.
 - Je ne comprend pas, comment vous êtes-vous échoués ? Les oods n'ont pas de vaisseaux !
 - Mais c'est quoi un ood ? intervint Amy.
 - C'est lui, c'en est un. Ils étaient des esclaves des humains jusqu'à ce que je leur rendent leur liberté.
 - Nous ne sommes plus des oods.
 - comment ? Je ne suis pas sur de comprendre .
C'est alors qu'il le remarqua, ce petit détail. Où étaient leurs deuxièmes cerveaux, comment pouvaient-ils être debout et leur parler par eux-même sans leurs deuxièmes cerveaux?
 - Amy, au TARDIS, maintenant! s'écria-t-il avant de prendre Amy par la main et de l’entrainée dans le TARDIS.
 - Qu'est-ce qui se passe Docteur ?
 - Les Oods, il y a quelque chose qui ne vas pas, ils ont changés.
 - En mieux ou en pire ?
 - Ils ne peuvent pas réfléchir et être indépendants sans leurs deuxièmes cerveaux. Ce devrait être des légumes, mais là, bizarrement, ils sont intelligents. J'ai déjà vu ça avant mais il y avait un centre de la conscience. Mais là, il est impossible qu'il y en ai un. Il n'y en as pas...
Le Docteur se passa les mains sur le visage et sortit.
 - Leurs ... deuxièmes cerveaux , s'étonna Amy
Le Docteur inspecta le ood avec son tournevis sonique. Amy le rejoins en sortant du TARDIS. Elle dévisagea les oods en se demandant comment ils seraient avec un deuxième cerveaux.
Le Docteur aborda un sourire jusqu'aux oreilles .
 - Menez-moi à votre chef !
Il prit la main de Amy.
 - Allons voir le chef, j'ai besoin de comprendre.
Les Oods les menèrent à une cavité dans la roche des collines. Le chef des oods avait les yeux rouges.
 - Hello ! lui dit le Docteur. Je suis le Docteur .
 - Bonjour, dit discrètement Amy avec un geste de main.
 - Nous nous sommes échoués,dit le chef.
 - Merci, j'avais compris, interrompis le Docteur. Venons en aux faits. Vous vous êtes échoués comment ?
Le ood le mena à un cratère.
 - Sans doute l'impact de l'arrivée des oods, expliqua le Docteur.
 - Mais c'est quoi ça ? c'est quoi cette fumée ? lui demanda Amy, qui avait vu la brume qui flottait aux alentours.
Le Docteur fronça les sourcils et sortit son tournevis sonique. Il examina la fumé et regarda son tournevis.
 - J'ai déjà vu ça ... c'était sur Terre ... Du monoxyde de carbone, hydrocarbone, oxyde nitrogène, concentré de sésaphine : un tiers postine et deux tiers propide 5. Des nutriments pour clones. Ça vient des Sontariens. Mais c’était il y a longtemps, quand ils ont voulut convertir cette planète, je croyait que après leur échec ils avaient évacués le gaz, mai apparemment ce n'était pas le cas.
Le ood le regarda.
 - Nous venons des foyers, nos maîtres nous ont jetés.
Le Docteur le regarda; l'air grave.
 - Jetés, comment ça jetés ?
 - Ils ne voulaient plus de nous.
 - Je vois ... il prit sa tête entre ses mains. Les Oods on été envoyés ans tout l'univers pour servir. A la base ils aimaient ça mais quand j'ai brisé le cercle certains se sont révoltés. Et ils ont été jetés dans la poubelle la plus vaste qui soit : l'espace. Mais ça n'explique pas pourquoi vous êtes là, sur cette planète.
 - C'est horrible, comment ont-ils pu vous faire ça? répliqua Amy, laissez-nous vous aidez !
 - Nous sommes tombés, tombés à n'en plus finir, puis nous nous sommes échoués ici. Il y avait du brouillard comme on n'en avait jamais vu.
 - Mais c'était quand ? Le brouillard aurai du disparaître depuis le temps, a moins que ...
 - C'était il y a 400 ans, l'interrompis le ood. 400 ans et le brouillard est toujours là.
 - Vous êtes venus ici il y a 400 ans. Le brouillard devrait être plus dense...
Il s’interrompit et regarda les oods : leurs deuxièmes cerveaux n'étaient plus là, bien que certains tendaient leurs mains comme s'ils étaient toujours avec eux. Certains, comme le chef, avaient les yeux rouges. Amy regarda à son tour et s'accrocha au bras du Docteur.
 - Docteur !
 - Je sais, répondit-il, les yeux rouges signifient un déséquilibre. La fumée a presque disparue, mais en fait, je sais où elle est.
Il fit un câlin à Amy.
 - Je suis désolé, Amy, vraiment désolé, mais je crois que la fumée est entrée en eux.
 - Il faut les aider !
 - Je sais, laisse moi réfléchir.
Il s'approcha des oods et sortit son tournevis.
 - Vous êtes mourants, leur dit-il. Les nutriments des Sontariens sont en train de vous tuer à petit feu, c'est du poison pour vous.
Il fit le tour de la cavité en regardant chacun des oods.
 - Je suis désolé.
Les oods firent un cercle autour du Docteur et d'Amy et commencèrent à se resserrer. 
 - Docteur, pourquoi ils font ça ? demanda Amy.
 - Je ne sais pas !
Il regardait les oods sans comprendre.
 - Stop ! Pourquoi vous faites ça ? Je vous ai dit votre problème, ça ne vous plait pas ? Laissez-nous le temps de vous aidez !
Le Docteur était impuissant et énervé face à la réaction des oods. Amy s'approcha tout près d'eux.
 - Amy, ne fais pas ça ! lui cria le Docteur.
Mais elle ne l'écoutait pas et s'approcha. Les oods arrêtèrent de refermer le cercle, curieux de la réaction d'Amy.
 - Nous allons vous aidez. Nous allons enlevez ce poison que vous respirez depuis 400 ans, pour limiter l'empoisonnement. Ce doit être possible. Hein Docteur, j'ai raison ?
 - Oui, sans doute, répondit-il d'un air blasé.
Il prit Amy par les épaules et l’amena dans le centre du cercle.
 - Tu vois ça ? lui dit-il en lui montrant les boules blanches que certains oods tenaient.
 - Oui.
 - Ils peuvent tuer avec ça, leurs traducteurs, je les ai vu faire. Il faut être prudents.
Les oods recommencèrent à s'avancer en resserrant le cercle. Le Docteur s'affola et se passa les mains dans ses cheveux.
 - Je n'aurai pas dû m'énerver.
 - Mais ils savent qu'on veut les aider.
 - Pas tout à fait, ils sont loin de leur centre de conscience, ils ne peuvent plus vraiment réfléchir. Nous ne pouvons pas savoir leurs intentions. Ils peuvent tuer sans le vouloir ni même le savoir. Ils ne sont plus reliés à leurs centre de conscience.
Les oods s'écartèrent.
 - Docteur, ils ont compris je crois.
 - Non, mais leur subconscient ne peut supporter une même idée trop longtemps.
Il regarda sa montre.
 - Ça nous laisse dix minutes.
Il frappa dans ses mains.
 - Aller, il me faut de l'air, allons évacuer tout ça !
Le Docteur, les oods et Amy sortirent de la cavité.
 - Ah, il ne pleut plus, de mieux en mieux ! s'écria le Docteur.
Il rentra dans son TARDIS et en sortit un câble qu'il déroula jusqu'à l'endroit le plus brumeux. Le câble aspira le gaz dans une petite boite en fer. Il s'éloigna du tuyau, le laissant faire son travail, et se plaça à coté d'Amy.
 - Voilà, les molécules des nutriments pour Sontariens sont en partie, en très grande partie végétales, donc en les alourdissant avec du plutonium, nous obtiendrons un très bon tue-limace.
Amy le regarda l'air douteux pendant que le Docteur souriait, fier de sa théorie. Les oods regardèrent le câble aspirer le gaz. Quand un bip sonore indiqua que le gaz était aspiré, le Docteur s'écria :
 - Voilà, c'est bon !
Il rangea son bazar en ré-enroulant le câble jusqu'au TARDIS. Il ressortit, son fez sur la tête. Il remarqua les oods qui le regardaient et dit :
 - Les fezs, c'est cool !
Il tendis la boite en fer a Amy en lui disant :
 - Tiens, va mettre la boite dans le coffre s'il te plait. Ne l'ouvre pas !
Elle prit la boite et s'étonna de sa taille.
 - Et vous avez réussi à mettre tout le gaz dedans ?
 - C'est plus grand à l'intérieur ! Aller, qu'est-ce que tu attends !
 - Oui, chef, lui dit-elle ironiquement avant de faire ce qu'il avait demandé.
Le ood s'approcha.
 - Merci, merci pour tout.
 - Je ne peut pas vous guérir, désolé, ce n'est pas du poison à la base, mais pour vous, si. Donc il n'y a pas d'antidote. Vous ne dépérirez plus à présent, mais vous ne guérirez pas non plus.
Puis, s'approchant d'Amy :
 - Il faut partir avant qu'ils changent leurs idées sur nous. Je ne peux rien pour eux à part les laisser vivre en paix sur cette planète. Je ne peux pas les ramener chez eux, ils seraient dangereux pour leur propre espèce.
Ils saluèrent les oods et rentrèrent au TARDIS.
 - C'est pas tout, mais je n'ai toujours pas mangé ! lui rappela Amy.
 - Vas-y, tu sais où est la cuisine !
Elle s'éloigna. Le Docteur regarda le TARDIS, et poussa le levier qui les fit décoller.


                                                   FIN

_________________


                                           My Doctors <3
Revenir en haut Aller en bas
Shan In XYZ
Big Bad Wolf
avatar

Messages : 563
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 42
Localisation : Pays Arverne

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Ven 1 Nov - 16:09

Salut Laure Wink

Je viens de lire ton histoire et je trouve qu'elle est assez intéressante, je ne sais pas si c'est ta première histoire mais l'idée est bonne Very Happy 

Quelques petits conseils, si tu le permets : pour éviter les quelques fautes d'orthographe, ne pas hésiter à utiliser le correcteur d'orthographe,
comme ton histoire est un dialogue, faire en sorte qu'on sache qui parle en rajoutant des indications comme "dit le docteur" en fin de phrase pour que le lecteur ne se perde pas trop, après le dialogue n'est peut-être pas utile tout le temps des descriptions des faits permettraient de faire des coupures, mais franchement c'est pas mal du tout comme première histoire, et en plus tu as le courage de la faire lire, je ne peux que dire bravo:cyber1:

J'espère te lire bientôt de nouveau, comme tu le vois, ici, on est pas beaucoup à avoir posté nos histoires et c'est encore pire depuis la désertion.

C'est vraiment dommage Sad 

Mais sur la page Facebook des "enfants du temps" comme je te l'ai déjà dit, on peut à peu près tout retrouver et maintenant les créations de fans (montage, fanfics) sont mises en avant dans le magazine créé par les fans.

Je te mets le lien, http://www.joomag.com/magazine/type-40-le-magazine-des-enfants-du-temps-octo/0328535001380750762
Revenir en haut Aller en bas
laure338
Porteur de Fez
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Ven 1 Nov - 16:39

merci , oui c'est ma première histoire
j'aimerai bien en écrire d'autres mais la je suis en panne d'idées donc si t'a une idée n'hesite pas a me la faire savoir Very Happy 
en tout cas merci de ne pas t'etre fait  :dalek1:et d'avoir pris la peine de le lire
et merci pour les conseils Wink

_________________


                                           My Doctors <3
Revenir en haut Aller en bas
laure338
Porteur de Fez
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 18
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    Ven 1 Nov - 17:03

j'ai aussi fait un dessin si sa t'interesse parce que j'ai pas eu de reponses
Wink

_________________


                                           My Doctors <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un histoire pour la route : Odd Ood    

Revenir en haut Aller en bas
 
un histoire pour la route : Odd Ood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chenillou et Lilibel (Histoire pour enfants)
» Idées de texte et d'histoire pour 20 000 nains sous les elfes
» Une histoire pour mon petit lapin? (trouvée)
» Scenar pour courte histoire pour fev2012
» Si vous aviez la possibilité d'écrire une histoire pour un film disney, ce serait quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doctor Who - Les Enfants Du Temps :: CRÉATIONS DU TEMPS :: Fanfictions-
Sauter vers: